Le FORUM des Crécerelles de Beynes

Les Crécerelles, club de Vol Libre dans les Yvelines
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire de "PRO" du parapente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Savoyard

avatar

Nombre de messages : 313
Localisation : Voisins le Bx
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Histoire de "PRO" du parapente   Sam 30 Avr - 13:50

Mesdames et Messieur les Présidents,

Afin que ma mésaventure ne se reproduise pas, pourriez vous diffuser ce message
largement autour de vous et notamment auprès de vos adhérents. Je vous en remercie

Jérôme HUSSON - LYON

***********************************************


Suite à l'achat d'une voile d'occasion Nova Primax 36940 Bleue petrol/orange, j'ai eu quelques désagréments avec mon vendeur et le contrôleur technique dont je relate les faits.
Bonne lecteur pour les courageux ;-)



Initiation au parapente :

Le 20/07/2008, je fais mon baptême de parapente.
Le 31/08/2008, avec mes 5h/20vols à l'UCPA sur Nova Filou, Aiguebelette Parapente me propose une Nova Primax mise en service en avril 2008 suivant leurs dires. Je donne mon accord de principe pour en faire l'acquisition sur présentation du contrôle technique comme cela m'avait été conseillé par l'UCPA. J'ai une bonne confiance dans cette marque.

Le 13/09/2008, je viens prendre livraison de la voile avec son contrôle technique établi par Air Bulle. Au vu des chiffres de porosité Extrados (113/82/41) en 5 mois, je me pose des questions, tente d'avoir des réponses de l'encadrement d'Aiguebelette Parapente… mais… pas de réponse.

Je suis seul face à ma feuille. Commentaire général : «voile en bonne état» et aucune réserve. Je fais confiance aux «Pro» et je fais le chèque 1400€. Je pensais faire 3 ou 4 saisons avant de faire l'acquisition d'une voile neuve.



Mon historique de vol avec Primax :

Du 11/10/2008 au 11/11/2008, chez Aiguebelette Parapente.

2 semaines à l'étranger avec une structure (décembre et mars)

Le 13/06/2009 à Chamrousse, avec mon club où je me suis fait peur !

Du 03/08/2009 au 26/09/2009, stages perf et SIV en structures dont Aiguebelette Parapente.

Fin septembre 2009, je totalise environ 38h/120 vols avec ma Primax et bien entendu, j'ai entretenu ma voile comme cela m'a été spécifié au cours de ma formation !



Le début des problèmes :

Le 13/03/2010, avant d'attaquer la saison, j'apporte ma voile chez Air Bulle pour faire le contrôle. Je lui spécifie que j'ai besoin de la voile rapidement parce que j'envisage de partir à l'étranger. J'allais enfin connaître la dégradation sur 1 saison.

Le 24/03/2010, sans nouvelle, je téléphone à Air Bulle et il m'informe que ma voile est partie en Autriche parce qu'il y a un problème avec la porosité. Il aurait relevé des données de 2’’ sur l'extrados. Il me dit qu'il va négocier un avoir avec Nova malgré que la garantie exclue les voiles passées par des écoles. Je suis stupéfié qu'il ait pris cette décision sans m'en tenir informer !

Le 02/04/2010, je rappelle Air Bulle qui m'informe que Nova me fait gracieusement un avoir de 800€ à valoir sur l'achat d'une voile neuve Nova chez lui. Il me fait un calcul savant : une voile ca dure 3 ans, j'en ai consommé 2, je n'ai pas fait le contrôle en septembre 2009 et je dois être bien heureux que Nova me fasse ce geste ; Il ajoute qu'il a pris du temps pour traiter l'affaire, a supporter les frais d'expédition en Autriche et qu'il ne gagne rien dans cette affaire.

Je lui présente mon mécontentement et lui demande la restitution de ma voile (j'en suis encore le propriétaire) ; il me répond que cela n'est pas possible. J'insiste… et il me répond qu'elle est partie chez le fabricant de tissu pour analyse et qu'elle est coupée en petit morceau. Je suis pris entre le marteau et l'enclume !! je n'arriverais jamais à récupérer ma voile et donc impossibilité de faire une contre expertise.

Immédiatement, il me propose d'acheter une Nova Ion neuve au prix de base 2800€ ce qui n'est pas du tout prévu dans mon budget ; ca fait encore 2000 à sortir avec «l'avoir» ! (en plus de 1400, précédent).



Le 14/04/2010, mon club me dit que pour l'achat d'une voile neuve, tout parapentiste à une remise. Je téléphone à Aiguebelette Parapente et je demande combien elle me fait pour l'achat d'une voile neuve Ion. Sans discussion, elle me propose 20% sur le prix neuf. Puis je lui expose mon problème. Elle me dit qu'elle va voir avec Air Bulle. J'ai trouvé mon «avocate».



Le 16/04/2010, je rappelle Aiguebelette Parapente pour avoir les infos et là retournement de situation ; Aiguebelette Parapente rentre dans le jeu d'Air Bulle… il s'est passé quelque chose mais je ne sais pas quoi. Il devient impossible de cumuler que ce soit chez Air Bulle ou Aiguebelette Parapente, l'avoir qui est payé normalement pour le Groupe Nova et la remise commerciale qui est la marge de maneuvre du détaillant. Ils font comme si c'était soit l'un soit l'autre ! en l'occurrence, «l'avoir» aurait fait 10€, de toute façon, ne pouvant récupérer ma voile, Air Bulle pouvait mettre le chiffre qu'il voulait.



L'affaire est franchement louche… mais je n'ai pas de choix possible ; je ne peux pas récupérer ma voile puisqu'elle est en Autriche et coupé en petit morceau, j'ai mon billet d'avion donc je fais un chèque de 1900€ à Air bulle pour la Ion. Je passe les détails des frais de port qu'il ne voulait pas me rembourser !



Nova… ou plutôt Sylvain Piroche, importateur pour Nova, écrit qu'ils ont trouvé un vieillissement prématuré de la voile et par précaution il fallait me la retirer des mains, par sécurité. Par contre, Air Bulle m'a donné un biplace qui est de tout évidence plus pourri que ma voile (le propriétaire du biplace est d'ailleurs très étonné qu'elle soit en ma possession et m'a fortement déconseillé de voler avec ; elle a environ 450h de vol/1700 biplaces). Il y a donc contradiction dans les actions et je n'ai pas la qualification «biplace» !



La justice en France :


Au vu des faits…. je fais mes recherches et analyses ; je lance 2 procédures : l'une contre Aiguebelette Parapente à Chambéry et l'autre contre Air Bulle à Grenoble.

Résultat des courses :

- débouté à Chambéry pour ne pas avoir apporter la preuve qu'il y avait incohérence entre test de porosité et commentaire général que tout professionnel voit au premier coup d'oeil surtout que la voile n'avait que 5 mois, et condamné à payer 500€ à Aiguebelette Parapente.

- débouté à Grenoble : reprise du jugement de Chambéry et c'est Nova qui a «détruit» la voile et pas Air Bulle. Air Bulle n'est responsable de rien. Il a juste fait la boite aux lettres.



* Mon courrier à Nova en Autriche n'a jamais été suivi de réponse (je demandais entre autre l'avoir qu'ils ont émis et les documents par lesquels ils avaient reçu la voile) !

* Mes demandes d'infos techniques chez Porcher n'ont pas abouti !

* Le service sécurité de la FFVL botte en touche et sont incapable de donner un avis sur le contrôle technique de 2008 ! je me dis si FFVL ne peut donner un avis, comment moi je peux acheter la voile avec ce contrôle.

* Aucun professionnel ne se positionne au motif entre autre qu'ils n'ont pas la voile devant leur yeux et donc ne peuvent statuer ! comment, moi, je peux statuer sur l'achat ?

* Air bulle n'a jamais apporté la moindre preuve de l'expédition en Autriche ou ailleurs !

* Air bulle n'apporte pas la preuve non plus de l'avoir qui a du être émis par Nova !

* Et si le contrôle avait eu la moindre réserve, elle n'aurait certainement jamais été vendue !



Autres Avis sur le contrôle technique de 09/2008 :


Une structure belge me dit que «bon état» est un peu exagéré et en suisse, on me propose une voile neuve au lieu d'acheter la Primax ; Bref, au vu du contrôle de 09/2008, en France la voile est bonne et je l'ai détruite en 38h ; à l'étranger, cette même voile est «morte» en 09/2008 avant même que je n'en fasse l'acquisition.



Conclusion :


Tout cela est du vol bien organisé ! n'hésiter pas à en faire autant. C'est tout bénéfice et sans risque.


Avis au débutant : conclusion, ne jamais acheter une voile d'occasion même avec un contrôle technique et lorsque vous ferez un contrôle technique, de toute façon, vous ne serez jamais s'il est sincère et s'il respecte votre sécurité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/04/2011

MessageSujet: Re: Histoire de "PRO" du parapente   Dim 1 Mai - 23:31

salut Smile

pour ceux que l'histoire interresse, vous pouvez consulter ce thread qui en parle en detail:
http://www.parapentiste.info/forum/autres-discussions/mon-probleme-de-porosite-t18411.0.html;msg254737#msg254737

ou (entre autres) le moderateur rapporte la version de l'ecole et du controleur de l'aile sur cette affaire
chacun pourra se faire son opinion

et hop!
julien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savoyard

avatar

Nombre de messages : 313
Localisation : Voisins le Bx
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire de "PRO" du parapente   Mer 4 Mai - 14:20

Effectivement, encore un sac de noeuds !!!

=================

Suite au non sens des écris de mr Husson,
je vais pour la 1 er et dernière fois répondre a cette polémique que mr Husson à lancé sur ce forum
Je pense que le complément de notre version pourra répondre à quelques interrogations illogiques de ce qui est écrit par Mr Husson.

L'école de parapente Aiguebellette parapente donne ses voiles en contrôle dans notre société régulièrement depuis de nombreuses années.
Une Nova Primax est été donc contrôlé en septembre 2008 pour le compte de cette école.
Porosité extrados 113" 80" 40" porosité intrados 213"220"238"
Résistance du tissus à la déchirure 1700 gr
Un tissu neuf résiste suivant son grammage 2000 et 2500 gr
Un tissus qui n'est pas enduit ou qui n'a plus d'induction perd rapidement sa résistance à la déchirure.
La limite minimum de résistance avant d'être juger dangereuse est de 700 gr, elle peut être inférieur suivant les fabricants.
Nous constatons que cette voile est loin d'être réformé, elle peut continuer à voler sans problème selon les critères en place. Nous avons l'avis de la Société NOVA considérant que cette voile reste en bon état et dans le domaine de vol.

L'école Aiguebellette parapente revend cette voile avec son Certificat de contrôle où notamment la porosité limite acceptable est mentionnée à Mr Husson pour la somme de 1450 €.

Sur le carnet de vol de Mr Husson , Il à fait sur la période entre septembre2008 et avril 2010 une centaine de vols dont un stage S I V des voles au MAROC et de nombreux gonflage.

1 an 1/2 après son achat, ( en mars 2010) mr Husson apporte sa voile en contrôle.
Nous constatons que cette voile à une porosité entre 1 et 4 " sur tout la longueur du bord d'attaque de l'extrados, au même endroit ou les résultats du précédant contrôle été à 113 " que la résistance à la déchirure est de 600 g , inférieure aux normes constructeur.

Mr Husson me contacte par téléphone pour me demander des nouvelles de sa voile.
Je l'informe du résultat de sa voile, il me dit qu'il est pas surpris car il à beaucoup fait de gonflage et il a bien voler avec.
Il me dit que cette voile n'a pas fini son temps de garantie constructeur qui est de 3 ans pour les voiles NOVA.
Je lui fais remarquer que la garanties Nova ne prend pas en compte les voiles en école ainsi que les secondes mains, mais je contacterai si Nova, par intermédiaire de l'importateur en France, peut prendre en compte cette voile dans sa garantie. La st Nova et son importateur acceptent exceptionnellement de faire jouer la garantie et, il récupèrent la voile pour l'expertiser de leur coté . A ce moment là Mr Husson est très heureux de cette réponse positive de Nova international. Après expertise de cette voile, Nova garde cette voile et propose un avoir de 800 €, à valoir sur l'achat d'une autre Nova par l'intermédiaire de notre scoiété AIR BULLE ou directement auprès de l''importateur. Mr Husson est très satisfait de cette offre. Il a contacté d'autres revendeurs pour l'achat d'une ION NOVA et personne n'a pu lui offrir un meilleur tarif. Il n'est pas nécessaire de préciser que je n'ai pas exercé de pression quelconque lors de l'achat de la nouvelle voile de Mr Husson et qu'il a fait cet achat en son âme et conscience alors qu'il explique aujourd'hui avoir agit sous la contrainte (comme dit mon jeune fils LOL)

Il passe commande, choisit sa couleur, et nous recevons sa voile au bout d'une dizaine de jours.
Mr Husson vient récupérer sa voile neuve qu'il avait choisi et avait renégocié une remise supplémentaire.
Je lui accorde une remise de 150 € supplémentaire alors que dans cette affaire je n'avais aucun intérêt ou marge financière. La remise finale est de 950 € pour une voile achetée 1450 € 1 an 1/2 avant .

Je pensais cette affaire réglée, le client satisfait lorsque j'apprends quelques mois plus tard, que mr Husson attaque L'école Aiguebellette ainsi que notre société en demandant le remboursement de sa PRIMAX mais aussi de son casque, sa radio et autres demandes saugrenues alors même qu'il n'avait jamais acheté ces articles chez nous

Bien entendu, ses demandes ont toutes été rejetées par le tribunal et mr Husson a été débouté. De plus, il en est de même sur le contrôle. Bizarrement, Mr Husson n'a jamais attaqué NOVA alors même que dans nos échanges de mails, il les suspectait d'avoir mis sur le marché une voile avec un défaut de fabrication (qualité du tissu)

Mr HUSSON continu aujourd'hui sa campagne de désinformation, de mensonge et de diffamation à l' encontre de l'école Aigebellette, de notre société ainsi que NOVA. Sur ce site depuis qu'il a perdu contre Aiguebellette et aussi en envoyant des emails à de nombreuses structures depuis que justice a été faite pour le procès qui nous opposait . Mr Husson a été débouté de TOUTES ses demandes ET CE DEUX FOIS PAR DEUX JURIDICTIONS INDEPENDANTES ET DISTINCTES.

Nous remercions MR HUSSON pour ce grand divertissement et ce beau spectacle mais la représentation est finie. Si néanmoins vous persistez à étaler des mensonges sur la place publique, nous n'hésiterons pas vous confronter devant les tribunaux pour que vous preniez la responsabilité de vos propos.

Je profite de l'occasion pour remercier les gens qui nous envoient des messages de soutien chaque jour car ce genre de comportement est intolérable.

Sportivement

Xavier Beauvallet

DESOLE D'ALIMENTER LE TROLL MAIS Y A DES LIMITES A TOUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : paris
Date d'inscription : 18/04/2011

MessageSujet: Re: Histoire de "PRO" du parapente   Mer 4 Mai - 20:16

salut !

j'ai vu ca ce midi aussi mais je n'ai pas pu m'authentifier depuis le bureau pour poster l'info

sinon l'epilogue je pense:
http://www.parapentiste.info/forum/autres-discussions/mon-probleme-de-porosite-t18411.0.html;msg255292#msg255292

(enfin ca risque de troller un peu encore...)

et hop!
julien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de "PRO" du parapente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de "PRO" du parapente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA
» Histoire d'alternateur
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE
» Histoire de remorque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le FORUM des Crécerelles de Beynes :: Rapaces bavards, c'est ici!-
Sauter vers: