Le FORUM des Crécerelles de Beynes

Les Crécerelles, club de Vol Libre dans les Yvelines
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 km plus facile en plaine ou en montagne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
croisencore

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : ST ARNOULT EN YVELINES
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: km plus facile en plaine ou en montagne ?   Lun 3 Juil - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
croisencore

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : ST ARNOULT EN YVELINES
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: km plus facile en plaine ou en montagne ?   Lun 3 Juil - 14:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
croisencore

avatar

Nombre de messages : 1104
Localisation : ST ARNOULT EN YVELINES
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: km plus facile en plaine ou en montagne ?   Lun 3 Juil - 14:54

Étude sur les coefficients à la CFD
1. Géographie des vols en circuit à la CFD de 2001 à 2016
Préambule :
- Toute les données sont extraites des résultats de la CFD publiés sur le site de la FFVL.
- Avec les moyens à ma disposition, Il aurait été bien trop long et fastidieux de prendre en compte
toutes les informations. Pour simplifier, J’ai du faire une sélection de département la plus
représentative possible.
- Les départements que constituent les régions de l’étude ne sont pas exactement ceux de la CFD.
- J’ai écarté tout ceux à cheval sur des zones de montagne et de plaine.
- Les vols en bord de mer ne sont pas pris en compte, j’ai donc écarté les départements du littoral.
- Pour la plaine, j’ai pris un échantillon de départements ayant de nombreuses déclarations de vol.
- Dans la partie France toutes les données sans exception ont été prises en compte.
France :
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 736 4808 14413
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 243 1789 5511
Total triangles FAI 30
4 %
777
16 %
3035
21 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
273
37 %
2566
53 %
8546
59 %
Alpes (04,05,05 ,06 ,38,73 et 74) :
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 375 3107 8139
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 181 1406 4107
Total triangles FAI 17
5%
531
17 %
1959
24 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
198
53 %
1937
62 %
6066
75 %
Plaine (08,10,21,78,86 et 89)
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 30 60 356
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 1 1 7
Total triangles FAI 0
0 %
4
7 %
13
4 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
1
3 %
5
8 %
20
6 %
Pyrénées (09,31,65 et 66)
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 5 315 863
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 0 85 206
Total triangles FAI 1
20 %
140
44 %
430
50 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
1
20 %
189
60 %
636
73 %
Vosges (68 et 88)
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 73 149 518
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 28 44 158
Total triangles FAI 10
14 %
46
31 %
217
42 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
38
52 %
90
60 %
42
72 %
Jura (25 et 39)
2001 2011 2016
Total des vols déclarés 0 50 216
Total triangles plats
(+ quadrilatères +AR) 0 6 24
Total triangles FAI 0
0 %
9
18 %
10
5 %
Total triangles
(plats+FAI+quadrilatères+AR)
0
0 %
15
8 %
34
16 %
Analyse :
France :
- En valeur relative, il y a beaucoup plus de vols déclarés en circuit que par le passé.
- De 37 % du total des vols en 2001, les vols en circuit sont passés à 59 %. en 2016.
- Les mêmes années, les triangles FAI qui étaient à 4 % sont passés à 21 %.
Alpes :
- En 2016, les 3/4 des vols déclarés dans les Alpes sont des circuits contre la moitié en 2001 et les
triangles FAI de 5 % sont passés à 24 %.
- En atteignant les 75 % des vols en 2016, l’augmentation des circuits est bien plus importante que
dans le reste de la France.
Les autres massifs :
- Les vols en circuit ont atteint en 2016 un niveau légèrement inférieur à celui des Alpes avec 73 %
dans les Pyrénées et 72 % dans les Vosges.
- En atteignant une trentaine de % dans ces massifs, l’augmentation des triangles FAI y est plus
importante que dans les alpes.
- Pour le Jura l’augmentation des vols en circuit y est beaucoup plus faible. Ils sont maintenant à
16 % ( 5 % pour les triangles FAI).
La plaine :
- En 15 ans, il n’y a pas d’évolution significative des vols en circuit. Avec seulement 6 %, la
réalisation de ce type de vol reste extrêmement rare (4 % pour les triangles FAI).
Conclusion 1ere partie:
- Les vols en circuit en France sont en net augmentation.
- On remarques une disparité qui s’est creusée avec le temps entre la plaine et la montagne.
En 15 ans, il est devenu de plus en plus courant de boucler un circuit en montagne. De la moité ils
sont passés au 3/4 des vols déclarés en montagne alors qu’ils n’ont atteint que seulement les 6 % en
plaine. Il en est de même avec les triangles FAI : 50 % dans les Pyrénées, 42 % dans les Vosges et
24 % dans les Alpes contre seulement 4 % en plaine.
- Pour le Jura, la répartition et l’évolution des vols se situent entre ceux de la plaine et ceux des
Alpes (vols en circuit : 16 % et triangles FAI : 5 %).
2. Scores CFD de pilotes volants en plaine et à la montagne (saison 2015/2016)
Préambule :
- Toute les données sont extraites des résultats de la CFD publiés sur le site de la FFVL.
- Avec les moyens à ma disposition, Il aurait été bien trop long et fastidieux de prendre en compte
tout les participants. Pour simplifier, J’ai fait une sélection de pilotes la plus représentative possible.
- Peu de parapentistes volant en montagne font des cross en plaine.
- Il y a trois catégories d’amateurs de vol de distance vivant en plaine :
• Ceux qui ne font que des cross en plaine.
• Ceux qui ne font que des cross en montagne. On les trouvent principalement dans les clubs
d’île de France ou proche des massifs montagneux. Beaucoup de ces clubs ont d’ailleurs
souvent peu de membres qui font du vol de distance en plaine.
• Et ceux qui réalisent des cross aussi bien en plaine qu’à la montagne. Ce sont ces derniers
qui ont retenu mon attention et que j’ai étudié.
Club Nom pilote Moyenne
vol en montagne
Triangle
plat
Triangle
FAI
Moyenne
vol en plaine
Les Crécerelles
(78)
O. Angenard 103 3 0 112
B. De La Cheissere 127 2 1 94
J. Le Reguier 148 3 0 68
Les Ailes de Bourgogne
(21) A. Sauvage 108 3 0 38
Parapente club
Les Gazailes
(95)
J. Gorlier 106 3 0 39
S. Moulin 61 2 0 45
Y. Baudron 74 2 1 66
Les Ailes Baujolaises
(69) R. Montginot 172 2 0 75
Les Ailes de Sénart
(77)
P. Bazile 160 3 0 39
J.G. 66 2 0 36
Thermique Francilien
(78) D Mero 35 1 0 29
AST Parapente
(89)
W Martel 27 1 0 38
B Dolin 44 2 0 38
Les scores sont en points
- Moyennes générales des 3 meilleurs vols de chaque pilotes (2 meilleurs vols en plaine pour 2
pilotes n’aillant pas réalisés 3 vols) :
• En plaine : 55 pts/vol ;
• En montagne : 95 pts/vol .
- Les triangles :
• En plaine : 0 ;
• En Montagne : 31 triangles/39 vols dont 2 FAI, soit 79 % des vols en montagne.
Analyse :
- Avec une moyenne de 40 pts en plus par vol, les performances en montagne sont nettement
supérieures à celles en plaine.
- 2 pilotes seulement font mieux en plaine qu’en montagne.
- 79 % des vols en montagne sont des vols en circuit alors qu’aucun triangle n’a été réalisé en
plaine.
- Seulement 2 triangles FAI on été réalisés en montagne.
- Si le très grand nombre de vol en circuit en montagne (79%) en est la principale raison, cela
n’explique pas complètement la grande différence de score qu’il y a entre la montagne et la plaine.
En effet avec respectivement une moyenne de 95 pts et de 55 pts, il y a un coefficient de 1,7 en
faveur de la montagne, alors que il est de1,2 pour un triangle plat et 1,4 pour un FAI.
Conclusion 2eme partie :
- Cette deuxième étude démontre que pour cet échantillon de pilotes, contrairement aux idées
reçues, il est bien plus facile de faire des kilomètres en cross en montagne qu’en plaine.
- Comme dans la première étude, on remarque une disparité entre les nombres de circuits réalisés en
plaine et en montagne à la faveur de ces derniers (avec respectivement aucun vol dans un cas et
79 % des vols dans l’autre).
3. Conclusion générale
Les échantillons de ces études ne sont pas forcement totalement représentatifs. Certains résultats
peuvent en être faussés. Toutefois on peut avec un faible risque d’erreur en tirer certaines
conclusions.
- Avec 75 % des vols déclarés, le cross en circuit est par excellence le vol en montagne (il doit
avoisiner les 80 % voire les 90 % en prenant en compte uniquement les 3 meilleurs vols par pilote).
- Le cross de plaine, c’est la distance libre avec 93 % des vols déclarés (les vols en circuits restent
très rare).
- Il est plus facile de réaliser actuellement des circuits en montagne que par le passé. Il y a 15 ans ils
représentaient la moitié des vols contre les 3/4 maintenant.
- Contrairement à certaines idées reçus, il paraît plus facile de faire des kilomètres en montagne
qu’en plaine.
Si par le passé, le système de coefficient appliqué aux vols en circuit avait sa raison d’être ce n’est
maintenant plus le cas. A l’époque, les coefficients rétablissaient un certain équilibre entre les
différents types de vols. Actuellement, à la vue des statistiques, à part un triangle FAI un vol en
circuit en montagne n’est pas plus difficile à réaliser qu’un autre type de vol.
Cette évolution et le système de coefficient a pour conséquence de favoriser de plus en plus les
massifs montagneux au détriment du vol de plaine. Pour rétablir l’équité, il est nécessaire de
reformer le système de coefficient de la CFD.
Quelques réflexions et observations:
.
- Les vols en circuit en bord de mer sont très faciles à réaliser à la portée d’un débutant. Pourquoi y
appliquer un coefficient ?
- Le vol avec deux points de contournement a été mis en place pour rattraper un circuit non bouclé.
Il y a une faille dans le comptage des kilomètre qui permet dans certain cas un « bonus » de points
injustifié. Il suffit de faire 2 allés et un retour en dynamique sur un parcourt qui ne présente guère de
difficulté, pour avoir un « bonus » qui peut atteindre la longueur de ce parcourt. Par exemple avec
un bout de falaise de 10km on peut faire sans difficulté aucune, un vol de 30pts.
- En ce qui concerne le top de la CFD. Les triangles FAI de plus de 200 km ne sont réalisables que
dans les Alpes. Pour un pilote d’un autre massif ou de plaine il est très difficile de rivaliser avec les
alpins, d’espérer être en tête du classement. En 2016, grâce à ses trois triangles FAI, Luc Armant a
eu un bonus de 360km, soit l’équivalent d’un quatrième vol. Pour gagner, il fallait pour un
«plaineux» faire 3 vols de plus de 400 km, battre 3 fois le record de France de distance libre. Un
pilote de plaine comme Martin Morlet avec le record de France, un vol de 414 km et qui fait
1018km cumulés avec ses trois meilleurs vols contre 897 km pour le vainqueur, ne finit que 6 ème
au classement général de la CFD.
Des suggestions:
Avec l’amélioration des performances des voiles et des pilotes, l’activité cross a évoluée
désavantageant peu à peu à la CFD certaines régions (principalement la plaine). Le grand gagnant
est le massif alpin grâce entre autre aux possibilités de réalisation de très grand triangles FAI. La
réglementation doit évoluer pour rétablir l’équité entre les vols des différentes régions de France
(plaine, montagne, bord de mer, ...). De nos jours, excepté en plaine, un vol en triangle plat ne
présente plus de réelles difficultés. Il n’y a plus aucune raison d’appliquer un coefficient de 1,2.
Supprimons le. Un triangle FAI restant difficile a réaliser, gardons un coefficient mais revu à la
baisse, à 1,2 et (ou) ne comptabilisons qu’un « FAI » par pilote.
De plus pour éviter les bonus « des 2 points de contournement » couramment comptabilisés en bord
de mer, le règlement doit prévoir de ne pas compter une 2 ème fois une portion de vol déjà réalisé
dans un même sens.
Les vols en circuit en plaine restant difficile à boucler, il serait judicieux pour les promouvoir
d’appliquer un coef de 1,2 pour un triangle plat et de 1,3 ( ou plus) pour un triangle FAI.
Autres possibilités :
- Supprimer le système de coefficient et prendre tout simplement en compte les kilomètres réalisés.
- Appliquer un coefficient pour les vols en plaine.
- …
Les mots de la fin je les laisse à Sébastien un pilote débutant en cross de mon club :
« Il est clair que le triangle en montagne est d'une facilité déconcertante comparé au cross de
plaine. J'ai réussi à boucler un petit tour du lac d'Annecy sans aucune expérience, alors que partir
en cross en plaine me demande énormément plus de travail. »
Bruno Charbonneau
Président de l’AST Parapente / Les Aigles Tonnerrois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phildou

avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Aubergenville
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: km plus facile en plaine ou en montagne ?   Lun 3 Juil - 20:05

Voler comme une enclume, en plaine, et ne pas être à la retraite ..... On se pose moins de questions scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jardinjade.com
sergio

avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : Limours (91)
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: km plus facile en plaine ou en montagne ?   Lun 3 Juil - 20:15

Une autre idée, au cas où cela ne suffise pas :  
Ajouter un coef multiplicateur de 1.4 à ceux dont le nom et le prénom commencent par la même lettre et réalisé en plaine, ou mieux : 1.7 si c'est un M

Ajouter un coeff diviseur lorsqu'il y a un L et un A et que le vol commence du département 06.

Tiens je me rappelle en 2014 quand les montagnards étaient venus à Jeufosse, ils avaient bien scoré, alors pourquoi les plaineux n'iraient pas les bonnes journées tenter un FAI à la montagne si c'est tellement plus simple ?

Vous aurez certainement compris : je trouve cela lamentable de vouloir modifier la règle dans le seul but de favoriser une personne de son club. Carton rouge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: km plus facile en plaine ou en montagne ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
km plus facile en plaine ou en montagne ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La montagne moins fatigante que la plaine ?
» site photos , foret montagne ...
» electrolyse ( très )facile
» Pas facile depuis la suisse HELP!!! Enduro family la Saulce
» 32eme Rallye de la Plaine (07 Aout 2010) [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le FORUM des Crécerelles de Beynes :: Rapaces bavards, c'est ici!-
Sauter vers: